J’ai découvert ce livre lors d’une conférence de Raphaëlle Giordano sur sa nouvelle parution « Quand les lions mangeront des salades vertes ». Elle avait cité parmi les ouvrages de développement personnel celui de Susan Jeffers « Tremblez mais osez! ».

Ce livre m’a beaucoup plu parce qu’il nous aide à relativiser les choses et à dépasser nos peurs.

La peur est en effet présente chez tout le monde, elle est naturelle et on ne peut pas la supprimer. En listant nos peurs, on commence par en prendre conscience et à réaliser pourquoi on a peur. Le problème n’est pas la peur en soi mais la façon dont on la vit. Certains vont angoisser, d’autres vont être paralysés. C’est donc en prenant le pouvoir sur nos peurs, que nous agissons au lieu subir la souffrance. C’est le pouvoir de la maîtrise de soi, le pouvoir d’obtenir ce qu’on veut par soi même.

Dans la pratique

Adaptez un vocabulaire actif tel que « je ne veux pas  » au lieu de « je ne peux pas » et positif tel que « c’est une bonne leçon » au lieu de « je n’aurais pas dû faire cela« . Un autre exercice est de dépasser ses limites un peu tous les jours et se rendre compte que ça nous rend plus fort!

Devenir maître de soi

Commençez par prendre nos responsabilités plutôt que d’être victime d’une situation, sans pour autant se faire de reproche.

Déterminez ce que vous voulez tout en sachant que les choix sont infinis et choisissez la voie qui vous fera sentir mieux dans notre peau, en paix avec vous même et vos proches.

Pour les pessimistes naturels, vous pouvez écouter des cassettes d’autosuggestion, coller des messages positifs aux murs et vous entourer de gens positifs.

La prise de décision

Adoptez le schéma gagnant =

Chemin A: bon – Chemin B: bon

Déterminez vos priorités , écoutez votre instinct, et decoincer-vous parce que rien n’est important ! Vous pouvez assumer toute situation.

Enfin, Susan Jeffers nous donne des conseils de vie plus généraux que je trouve très judicieux :

  • Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier pour éviter de tout perdre si vous perdez l’unique centre d’intérêt de votre vie
  • Dire OUI à la vie même les souffrances. C’est un peu ce qu’on fait en méditation, accepter nos pensées, notre état, nos peurs etc.
  • Donner du temps, des remerciements, de l’argent, des compliments, ses connaissances, de l’amour parce que vous recevez beaucoup en donnant
  • Cultivez le soi supérieur: il s’agit de prendre de la hauteur et atteindre un niveau spirituel qui est source de pensées et énergies positives en opposition à la voix intérieur souvent source de pensées et énergies négatives. C’est ce qu’on appelle aussi les lois de l’énergie ou attraction universelle. A savoir que l’énergie positive attire l’énergie positive (qui se ressemble s’assemble)

J’ai donc beaucoup aimé la philosophie générale du livre. Oser c’est accepter de vivre avec ses joies et ses souffrances. Vous trouverez toujours une solution si vous adoptez une attitude positive! 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :