Il y a tout juste un an j’étais en weekend à Stockholm. Ce qui m’a marqué, en dehors des tempêtes de neige, c’est le calme absolu de la ville et des habitants. Certes, la ville n’est pas très peuplée mais même quand il y a du monde (métro, cafés… ), peu de vacarme. Autre point marquant tous les musées ferment à 15h environ et les boutiques à 17h! Je me suis donc renseignée sur cette culture très différente de la nôtre et j’ai donc découvert le concept du lagom.

Le lagom ou l’art du « juste bien »

Le terme lagom signifie pas trop, pas trop peu, juste bien. C’est une sorte d’optimisme profond, une force de tolérance, une soif d’égalité, avec un comportement mesuré sans un mot plus haut que l’autre.

La vie au travail lagom
Au travail où la pause-café est importante, le conflit est évité, les grèves sont rarissimes. Les Suédois quittent à 17 h leur travail, car s’ils font des heures supplémentaires cela signifie qu’ils n’ont pas bien travaillé avant. Ils gardent un respect de la vie privée par souci de ne pas embêter leur voisin.

Le mode de vie lagom
L’idée est de consommer peu mais bien, privilégier la qualité à la quantité et toujours dans le développement durable. La nature très présente appartient à tous. Pas de déjeuner à rallonge comme en France, sauf exceptionnellement pour marquer le coup ! Dans la mode, le lagom se traduit par la simplicité et le naturel en achetant responsable. Quant à la santé, les Suédois vont faire du sport, aller au sauna, plonger dans le lac.

On trouve depuis la rentrée beaucoup de livres sur ce mode de vie simple, responsable, où l’intérêt général prime sur le personnel. En un mot la recherche de la slow life!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :