Dans mon article « Demain, tous crétins ? », je vous partageais un reportage d’Arte concernant les dangers des pesticides et autres perturbateurs endocriniens pour notre santé et surtout le QI de nos enfants.

Aujourd’hui, encore un documentaire Arte sur le caramel, je vous fais part de mes inquiétudes sur la boisson que je préférais étant enfant et dont nombres de mes proches ne peuvent se passer (à croire qu’il y a vraiment de la cocaïne dedans). Vous l’aurez deviné, il s’agit du cola, pour ne citer aucune marque.

On sait tous que le cola, comme beaucoup de sodas, c’est très très très sucré et donc mauvais pour notre ligne. Qu’à cela ne tienne, il faut bien se faire plaisir de temps en temps, le régime on verra plus tard (quoique je compte écrire un article sur les bienfaits du régime sans sucre prochainement) !

On sait aussi que l’acidité très très élevée du cola est mauvais pour l’estomac. D’ailleurs, qui n’a jamais vu une de ces vidéos impressionnantes sur YouTube montrant comment nettoyer une pièce de monnaie ou une plaque de cuisson avec du cola ?

Ce que j’ignorais en revanche, c’est que le cola doit sa couleur quasi-noire à un colorant chimique (E150d) qui est cancérigène. En réalité, les experts ne sont pas tous d’accords sur la quantité à partir de laquelle le E150 serait dangereux, les enjeux économiques et sociaux étant gigantesques, mais lorsque l’on comprend comment le colorant est fabriqué, je me dis que ça ne peut pas être bon pour la santé, même à petite dose.

Je vous résume le procédé. Le colorant est obtenu en chauffant du sucre jusqu’à obtenir une couleur noire, en gros à partir de caramel brûlé. Déjà que j’essaie de limiter les barbecues parce que le grillé c’est cancérigène mais là je ne sais plus quoi dire. Et ce n’est pas terminé. Afin d’enlever le goût de brûlé du caramel raté exprès, ils ajoutent du sulfite d’ammonium.

Tout ça pour avoir une couleur plus sombre. J’ai envie de dire qu’on se fiche pas mal de la couleur du cola tant que le goût y est non ? Encore le sucre ou l’acidité, on ne peut pas y faire grand chose dans un cola, mais si on peut se passer de produits chimiques pour l’esthétique du produit, je pense que ça vaut le coup de réfléchir à changer la recette !

Pour info, le colorant E150d est présent dans de nombreux produits tels que la sauce soja, le vinaigre balsamique, etc. Heureusement, j’ai pu en trouver sans dans les rayons bio ! Faites attention aux étiquettes…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :