Bonjour et bonne année 2019 à toutes et à tous ! Ça fait des mois que je n’ai pas écrit d’articles par manque de temps et peut-être un peu de paresse. Je reviens tout juste d’un voyage en Asie où j’ai notamment fait une retraite de yoga et meditation pendant 6 jours. J’y pensais depuis quelques temps et puis comme j’ai décidé de m’accorder 2 mois de slow travel entre 2 missions freelance, je me suis dis que c’était le bon moment. Ayant décidé de visiter le Cambodge  notamment pour ses temples d’Angkor, j’ai fait mes recherches sur les retraites du pays. J’ai jeté mon dévolu sur le centre hariharalaya dans un village à 30 minutes de Siem Reap pour son décor très nature et spirituel à la fois.

cof

Au programme, yoga, pranayama (exercices de respiration), meditation et chant tous les jours à 6h30, 12h et 18h. Entre ces séances classiques, il y avait tous les jours un ou deux ateliers d’initiation à différents types de yoga tels que le soft yoga (yoga des yeux, langues, mains, doigts) , le partner yoga (postures de yoga à deux ou plusieurs), danse ecstatic (danser sans regarder les autres et laisser libre cours à son corps), dharma talk (séances d’enseignement de la philosophie yogi, questions/réponses), marche méditative dans la forêt (marcher lentement en observant attentivement tout comme si c’était la première fois et s’émerveiller de petits détails que l’on découvre)…

La semaine est passée très vite car le planning était bien rempli. J’ai beaucoup appris sur le yoga, la philosophie de cette pratique et j’ai découvert le pranayama en 5 minutes qui consiste en 3 méthodes de respiration de 1,5 minutes, entrecoupées de respiration classiques observées. Je trouve cet exercice particulièrement bénéfique pour se détendre et ouvrir ses chakras. Le professeur nous a recommandé de pratiquer le yoga (20 minutes) + pranayama (5 minutes) + meditation (20 minutes) tous les jours et d’observer les changements qui s’opèrent car c’est une hygiène de vie « comme se brosser les dents » . Il est vrai qu’après une semaine de yoga, de meditation, de repas végétariens équilibrés et délicieux, je me sentais bien, alignée malgré les levers à 6h, les moustiques et la chaleur.

Je recommande vivement de faire une retraite de ce type surtout si vous vous sentez stressés, fatigués, ou perdus. Pendant les discussions en cercle, beaucoup de participants ont parlé de leur besoin de se trouver, de trouver leur voie. La bienveillance et la douceur régnait pendant tout le stage et on se saluait avec les mains jointes au cœur. Le soir, il y avait des animations plus vivantes comme la danse, l’improvisation, la cérémonie du feu où chacun pouvait écrire sur papier ce qui l’empêchait d’avancer et le jeter dans le feu pendant que tout le monde chantait des mantras hindi. Je ne m’attendais pas à tant de spiritualité et de rigueur (chant en cercle et poème avant chaque repas, une journée de silence) mais je ne regrette pas de l’avoir fait car j’ai acquis de bonnes bases pour mon « hygiène quotidienne ». Certains participants ont pleuré en fin de retraite en expliquant tout ce que le stage leur a apporté. Je n’ai pas ressenti la même intensité, ni brûlé quoi que ce soit dans le feu parce que je suis arrivée sans besoin particulier, simplement pour améliorer ma pratique et me ressourcer. Je pense faire une retraite de méditation uniquement cette année car j’ai entendu dire qu’on pouvait avoir des révélations ! À suivre… 🙂 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :